Pour un bébé d’automne

imageimage

C’est toujours un plaisir de faire une courtepointe pour bébé. D’autant plus que ces temps-ci, mes amies ayant pris la mauvaise habitude de vieillir en même temps que moi, il y a de moins en moins de bébés dans mon entourage. Celle-ci est pour un petit garçon né en automne.

image

J’ai craqué pour ces adorables tissus aux motifs d’écureuils, de nuages de pluie et de fruits d’automne. J’ai aussi été inspirée à faire un petit spécial pour l’envers de la courtepointe. J’aime bien le résultat. Je ne peux pas la garder pour moi? Non?

 

Une année à faire des choses

imageJ’ai récemment été inspirée par Kim Werker et son concept de « A Year of Making » qui consiste à faire tous les jours quelque chose, et de le documenter, pendant un an. Et ce « quelque chose » est défini de façon très large. Elle donnait l’exemple de certaines journées où son « quelque chose » était un plat de macaroni au fromage fait à partir d’une boîte. Donc le but n’est pas de se mettre de la pression, mais bien de prendre l’habitude de faire des choses, de laisser une place à la créativité dans notre vie.

Alors voilà! Je suis inspirée et je commence aujourd’hui!

Mon premier quelque chose est de faire le sandwich numéro 2 sur les 9 qu’il me faudra pour faire ma plus grande courtepointe à ce jour. C’est un projet intimidant pour moi que de faire une grande courtepointe (de grandeur queen ou king) alors que je n’ai fait jusqu’à maintenant que des courtepointes de bébé. C’est comme une grosse montagne qui se dresse devant moi et je me demande si j’y parviendrai.

Je n’ai pas toujours été persévérante soit dit en passant; j’ai une toile dans mon sous-sol que j’ai commencée en 1999 et toujours pas terminée. Ce n’est pas une chose dont je suis particulièrement fière. J’ai besoin de rebâtir ma confiance en ma capacité d’être persévérante. Un bon défi!